Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bien chez soi

Publié le par Ginette

Bien chez soi

C'est sans chichi que Robert Ménard me reçoit dans son bureau de la Mairie de Béziers. Kalachnikov au pied de sa chaise et photo dédicacée de Jean Marie Le Pen au mur, il me promet un entretien sans langue de bois.

Ginette: Mr Ménard, les médias se déchainent contre vous depuis votre dernière intervention sur le fichage des élèves musulmans dans les écoles. Certains parlent d'une énième provocation...

Robert Ménard :Que les médias se déchainent,ça les occupe! Je me suis déjà beaucoup exprimé sur le sujet alors que vous dire de plus?oui il y a trop d'étrangers dans nos écoles,et c'est un risque pour nos enfants.Il faut se débarrasser de ce fléau! Et Si dire la vérité est une provocation alors oui je suis un provocateur!

G: D'accord Mr Ménard,mais peut on -ou doit on- se débarrasser de tout ce qu'on n'aime pas?Moi je n'aime pas les brocolis par exemple, mais je ne souhaite pas pour autant les faire disparaitre à tout jamais.

RM: Ginette, je vais vous faire une confidence,je n'aime pas non plus les brocolis (rires). Et comme vous je ne veux pas les voir quitter nos assiettes, mais comparons ce qui est comparable et soyons sérieux; Les brocolis ne vivent pas des aides sociales et ne font pas la prière 7 fois par jour. Ils ne volent pas le travail des autres;ils ne volent pas tout court d'ailleurs! Et puis le brocoli, c'est moi qui choisis de le mettre ou non dans mon assiette, il ne s'introduit pas chez moi de manière illégale vous comprenez?

G: Vous faites référence à l'immigration?

RM: Il est clair que nous ne sommes plus chez nous depuis fort longtemps et qu'il est temps que l'on réagisse; On veut nous faire croire au vivre ensemble, mais qui en France veut pour ses enfants des camarades qui ne mangent pas de cochon et dont les parents vendent de la drogue?

G: En préparant cette interview, j'ai cru comprendre que cette haine de l'étranger vous suivait depuis l'enfance...

RM: C'est exact, même si je n'aime pas trop reparler de ça.

G: C'est en copiant sur vous lors d'une dictée surprise,en CE2, qu'un certain Mohamed vous a "piqué" votre place de premier de la classe?

RM: Oui effectivement, vous êtes bien renseignée.J'ai été longtemps en colère, mais je ne lui en veux plus; cette expérience m'a permis de comprendre très tôt que certains valaient mieux que d'autres et je suppose que c'est un peu grâce à ça que je me bas aujourd'hui pour défendre mes principes. L’honnêteté c'est important, et copier sur les autres c'est vraiment terrible; Et c'est pour cette raison qu'à Beziers nous avons décidé de supprimer les allocations familiales aux parents dont les enfants copient en classe.Il faut savoir se battre pour des causes justes.

G: Et à ceux qui vous traitent de raciste,vous répondez quoi?

RM: Franchement c'est ridicule! parce que vouloir se sentir chez soi c'est être raciste?je peux supporter beaucoup Ginette, mais qu'on me pense raciste ça me fait mal au cœur. Vous savez j'adore le couscous, et à la maison pas de barbecue sans merguez. Je pense juste que si les musulmans rentraient chez eux, la France se porterait mieux.Quel mal y a-t-il?


Commenter cet article

Susane 15/05/2015 00:43

L'article est très bien, mais j'avoue me sentir un peu perdue... C'est bien de la fiction ? Et si oui, votre texte se base sur de précédentes interviews de Monsieur Ménard ? Je vous remercie d'avance et vous souhaite plein de courage pour la suite :)

Ginette 15/05/2015 19:31

Bonjour Susane. Cette interview sort en effet tout droit de mon imagination et me suis inspirée des diverses sorties de Mr Ménard depuis qu'il est maire de Béziers. Les politiques étant les rois de la com' et de la langue de bois, je m'éclate à imaginer ce que serait une interview sans filtre et sans hypocrisie! Et je grossis (un peu...)le trait. Merci à vous pour ce gentil message!!! Bisous. Ginette.